22 déc. 2007

Analyse pédopsychiatrique de Bob l'éponge

Bob l'éponge // Spongebob

Un pédopsychiatre trop balèse (il s'appelle Stéphane Clerget) analyse dans Télé 2 Semaines (n°104 du 22/12 au 04/01) les héros de dessins animés. Voici ce qu'il dit de Bob l'éponge :
"A priori c'est pour les tout-petits, mais cela peut plaire aux 5-6 ans qui veulent régresser un peu."
Hé, Stéphane Clerget, t'as déjà regardé un épisode de Bob l'éponge ? De tout ce qui passe actuellement dans les plages horaires destinées aux enfants, c'est probablement ce qui cible le moins les petits spécifiquement. Selon toi, Stéphane Clerget, est-ce qu'un enfant de 2 ans est capable de saisir l'intérêt de ça, par exemple :


Ne faut-il pas avoir un peu plus de 3 ans pour comprendre le gag de Patrick l'étoile de mer qui danse en bas-résilles ?

Mais attention, Stéphane Clerget ne s'arrête pas là. Il approfondit ensuite son analyse, avec des arguments trop forts :
"C'est une éponge, parce que la petite enfance est un âge où l'on absorbe tout."
Putain trop fort. Quand je pense que le créateur de Bob l'éponge avait choisi une éponge juste parce que c'est marrant et inédit d'avoir un héros de dessin animé en forme d'éponge. Je suis vraiment trop con.
"L'histoire se passe sous l'eau, car cela s'adresse aux enfants qui sont encore dans le giron maternel, or l'eau symbolise la mère."
Ah ouais d'accord. C'est comme le film Abyss alors. Ca se passe aussi sous l'eau, ça doit sûrement être pour les nourrissons.



PS : gens de Télé 2 Semaines, j'espère que vous n'avez pas payé trop cher ce mec pour cette analyse. Parce qu'au dessus de 15€, vous vous êtes fait arnaquer.

11 commentaires:

Marie T. a dit…

C'est normal si j'ai pas compris le coup de Patrick qui danse en bas résille ? Ca veut dire que j'ai moins de 3 ans ?

Dr Chewbacca a dit…

C'est normal c'est une blague réservée au plus de 22 ans.

Ben a dit…

Bonjour, Je trouves votre critique très basique. Ce n'est pas si bête après tout de dire que les enfants absorbent comme une éponge. En vérité, c'est même exactement la vérité. Lisez Alice Miller. De plus, je peux vous assurer que les américains n'inventent jamais un personnage sans cacher une raison marketing lié à l'inconscient pychologique. Bien évidément que l'auteur ne livrera pas son secret aussi facilement. Je trouves très mignon de la part de Dr Clerget, qui ne l'oublions pas s'occupe d'enfants principalement, de transcrire cette idée. Nous savons bien que l'auteur a réaliser un de ses rêves et qu'il ne s'agit pas seulement de faire un monde pour l'enfant. C'est je dirais l'enfant qui est encore vivant dans l'auteur qui a permis à l'auteur inconsciement de créer cette éponge, qu'il crache telle lorsqu'une éponge est saisi dans un lavabo. Je trouve plutôt l'idée du Dr Clerget, bien que simple comme vous le dites, très intéressante. Il est évident qu'après un tel succès, l'auteur fait de l'éponge ce qu'il veut, et la preuve les statistiques prouvent que de plus en plus d'adultes en sont fans aux USA. Résultat d'un produit Marketing réussi. En réalité, Dr Clerget reste très diplomatique envers l'auteur, car ce qu'il veut dire, c'est que l'éponge, c'est l'enfance de celui-ci, accompagné de sa vision et passion pour le monde sous marin (cf, parcours de l'auteur avant d'obtenir son diplôme d'arts animés). N'insultons pas les grands esprits aussi facilement, parfois la simplicité de réflexion peut être l'ouverture à des liens universelles que les hommes feraient bien d'accomplir.

LE Nelge a dit…

C'est celui qui le dit qui l'est.

Ben a dit…

Je suis tout à fait d'accord. C'est pour ça que vous ne vous prononcer pas vraiment dans votre dire? C'est sympa de venir dire un groupe de 7 mots sur un blog, soit une syntagme. Ce qui est encore mieux, c'est de communiquer avec sens. Mais je vous l'accorde, vous confirmer la simplicité qui gagneras toujours sur le superficiel remplis de digression. Bravo!

Dr Chewbacca a dit…

Ben: vous confondez enfance et petite enfance. Merci de relire la citation de S. Clerget.

Il est clair que Bob l'éponge n'est pas un dessin animé pour les enfants les plus jeunes, contrairement à des trucs tels que Petit ours brun. Il suffit de regarder un épisode pour s'apercevoir que 90% des gags ne peuvent pas être compris sans avoir au moins 10 ans.

Avez-vous déjà regardé Bob l'éponge ?

S. Le Dû a dit…

La qualité d'un commentaire ne se mesure pas à sa longueur, ni encore, à la sommes des termes compliqués, qui juxtaposés, ne veulent strictement rien dire.
Je ne comprends pas, par exemple, ce que vous voulez dire quand vous dites ceci " parfois la simplicité de réflexion peut être l'ouverture à des liens universelles que les hommes feraient bien d'accomplir"?

De plus, je ne saisi pas quelle thèse vous défendez dans votre commentaire.
Dans un premier temps vous dites, je cite "Ce n'est pas si bête après tout de dire que les enfants absorbent comme une éponge", mais à aucun moment Dr Chewbacca n'a critiqué la validité de cette théorie, il a juste dit qu'elle ne pouvait pas s'appliquer à ce dessin animé, car, celui-ci n'était pas destiné aux enfants. Ensuite vous parlez de l'aspect Marketing, mais là encore, c'est hors-sujet, car il n'en pas été question dans l'article de départ. En outre, qu'un dessin animé soit pour enfants ou adulte, il n'échappe pas à la commercialisation de produits dérivés (ex : South Park pour adultes ou Les télétubbies pour enfants) , donc cela ne démontre pas non plus qu'il est destiné uniquement aux enfants.

Enfin vous soumettez l'idée que ce dessin animé est fait par un auteur qui voulait réaliser un rêve d'enfant, mais là encore ça ne démontre pas qu'il est destiné aux enfants et surtout aux moins de 3 ans (pour avoir un enfant en bas-age, je peux vous assurer qu'il ne comprend pas toutes les références culturelles du film par exemple, alors que ça devrait être le cas s'il lui était destiné).

En conclusion, Dr Chewbacca a fait une critique simpliste d'un article de quelques lignes dans un programme télé qui l'était encore plus! Je pense que vous n'avez pas compris son propos, et que vous avez confondu la théorie selon laquelle "un enfant absorbe comme une éponge" avec le fait que "bob l'éponge est destiné aux petits car c'est une éponge et qu'à cet âge, on absorbe comme une éponge".
Voilà, moi aussi je peux écrire de longs commentaires en utilisant des termes compliqués, mais j'essaie au moins d'organiser ma réponse en un plan structuré et construit.

Ben a dit…

Dr Chewbacca,

Oui je connais l'animation.Peut-être mal traduite en france. En tous les cas aux USA, très mignon. Un enfant de 4 ans dans le Missouri m'a présenté cette série. Il était vraiment scotché devant... Pas que je veuille défendre tous les propos du Docteur Clerget, mais ayuant été son patient sans savoir qu'il était connu, je peux vous assurer que cet homme ne dit pas que des bêtises. Enfin, pour ma part, il m'écoutait. C'est un bon psychanaliste. Je pense. Dommage qu'une séance coûte si cher...

Dr Chewbacca a dit…

1. Ce n'est pas parce que c'est un bon psychanaliste qu'il ne dit jamais de conneries.
2. Ce n'est pas parce qu'un enfant de 4 ans est scotché devant Bob l'éponge que c'est un dessin animé pour les enfants de 4 ans. Mon fils de 4 ans adore regarder les Simpsons, est-ce pour autant un dessin animé pour enfants de 4 ans ?

En gros votre analyse est basé sur un échantillon statistique composé d'environ 1 cas, c'est ça ? C'est très fiable.

Ben a dit…

S. le du: Merci pour cette remise en question. Il est certainement vrai que je suis passé hors des limites du sujet. Par contre, ce qui me plaît ici, c'est que je réveil un sujet qui dormait depuis décembre 2007 et par conséquences, je ne pensais vraiment pas recevoir de si promptes réponses. Mais je suis ravis.

Je disais par là que certaines personnes ont la chance d'avoir une analyse simpliste. Car de cette simplicité net un développement pour les autres, d'où je juxtapose ma relation "universelle" au sujet.

Je vais donc m'exprimer à nouveau: La citation du Dr clerget est pour moi réaliste. Donc je contredis la critique initiale. De même que je confirme que l'auteur a certainement pensé à cette idée avec son équipe (Marketing/Business plan/ SWOT analyse). Je disais que cemlà venait de son subconscient. Erreur de ma part, autant pour moi.

Je suis aussi d'accord avec la critique initiale sur la simplicité de la citation du Dr Clerget qui mérite toute fois une analyse plus approfondie.

1: L'enfance et Bob l'éponge
2: Bob l'éponge et l'âge adulte
3: L'adulte est-il toujours enfant?

Il me semble qu'étant donné la passion de l'auteur pour le monde aquatique, la question propre pour la réalisation de son idée qui me saute à l'esprit est: Pourquoi l'auteur n'a pas choisi une étoile de mer, un poisson ou bien un crabe??? Pourquoi l'éponge?

J'ai décvouvert Bob l'éponge à l'age de 22 ans. l'enfant qui était devant étant absorbé par cette éponge. Moi j'ai adoré l'animation du premier coup.

L'adulte a toujours cet enfant au fond de lui. Cet enfant est parfois resté caché par peur de vouloir être adulte car l'adulte lui a fait peur. Nous voyons bien que dans notre société actuelle les choses ne tournent pas rond: divorces, violence conjugale, violence pédofile, non respect de l'écologie etc... C'est bien qu'un enfant chez les adultes persiste, qu'il soit bien éduqué ou non selon les cas divers. Je parts complètement du sujet. Mais pour moi ce n'est pas forcément un hors sujet. Car de cette simplicité initiale, nous pouvons développer. Car c'est quoi l'enfance? C'est quoi Bob l'éponge? C'est le début de notre vie. C'est de ce simple enfant que nous grandissons.

C'est pas moi qui est commencé ce débat. D'autant plus qu'on touche aux citations d'une personne qui pour moi est d'une valeure sûre. Et que trop de personnes malveillantes se permette de juger la réussite.

Je vous ai parlé D'Alice Miller qui dénonce un très fort impact de l'enfance sur l'âge adulte. Il m'a fallu 30 ans avant de comprendre que c'est un enfant en moi qui réside. Qui veut grandir et qui par peur de grandir retourne en enfance. C'est exactement ça que le Dr Clerget explique :"A priori ...cela peut plaire aux 5-6 ans qui veulent régresser un peu."
J'avoue que parfois, ça énerve. Moi ça me rend inconfortable aussi. Et si l'audiance américaine des plus de 20 ans montent pour Bob l'éponge, c'est un signe de l'humanité. C'est un signe que nous sommes encore des enfants. Celà touche à tous les grands débats actuels: Crise, pollution, drogues... Je dirais même qu'à l'effet inverse maintenant on prend les adultes pour des enfants car pardonnez moi, Bart Simpson ne vas pas nous faire grandir et je me demande pour qui s'adresse cette série (en tous les cas pas pour mes enfants).
Je crois que notre société nous amène à laisser notre intellect dans nos chaussettes.

Voilà ce que je veux dire par la simplicité qui nous amène à la réflexion. Donc merci pour cette critique Dr Chewbacca, car elle nous amène un peu plus loin. Et merci pour votre écrit S. le du qui enrichit ma pensée.

Je suis arrivé sur cette page par hazard car je cherchais le numéro du Dr Clerget pour vous dire, c'était aussi simple que ça. De cette simplicité, je me connecte à vous. C'est intéressant.

Ben a dit…

Dr Chewbacca:
1: C'est pour ça que je disais qu'il ne disait pas QUE des bêtises (que vous traduisez vulgairement par le mot "connerie")
2: Je ne suis pas étonné que vous laissiez votre enfant de 4 ans regarder Bart Simpson étant donné le vocabulaire que vous utlisez en libélé numéro 1.

3: J'avoue avoir démarrer un débat. Mais je ne suis pas venu sur ce forum pour commencer une guerre. Bien au contraire, pour en résoudre une autre.

4:La violence verbale ou bien les "gros mots" en est une tout aussi importante. Les mots pèsent. Et plus tards ces mots peuvent devenir des maux.

Related Posts with Thumbnails