28 févr. 2009

Toi aussi simule ton attaque nucleaire



Enfin une utilisation de Google Maps qui donne un peu d'espoir et de bonne humeur. Ground Zero est un simulateur d'effets d'une attaque nucléaire. Vous choisissez le point d'impact sur la ville ou l'adresse de votre choix, le type de bombe (au choix parmi 7 modèles, dont Little Boy, la bombe d'Hiroshima, Joe-4, la première bombe H soviétique, ou encore les DF-31 actuellement utilisés par la Chine), vous cliquez sur le mignon petit bouton Nuke it! et les réjouissants résultats s'affichent instantanément sur la carte Google de la ville choisie.


Nantes bombarbée avec la bombe Little Boy d'Hiroshima (15 kT)

En fonction de la puissance de la bombe, on visualise le niveau des effets sur la population en fonction de l'éloignement par rapport au point d'impact. Depuis les brûlures au 1er degré (type coup de soleil) à la mort sous 24 heures en passant par la douleur type brûlure à l'eau bouillante et la nécrose cutanée.



En résumé : c'est l'outil idéal (et gratuit) pour bien planifier votre prochaine attaque nucléaire en fonction du lieu d'habitation de vos nombreux ennemis.


Nantes bombarbée avec une bombe B61 (arme nucléaire américaine de 1991, 340 kT)

En bonus, il est également possible de simuler l'impact d'un astéroïde simulaire à celui qui a causé la disparition des dinosaures (sauf Denver) il y a 65 millions d'années.


L'équivalent de l'impact de Chicxulub (100 tératonnes) centré sur Nantes

> Ground Zero, le simulateur d'impact nucléaire

2 commentaires:

marckontheweb a dit…

Pour revenir à Denver, s'est-il suicidé après sa visite du musique de la préhistoire?

Sinon, il serait intéressant de voir les effets d'un pétard sur la surface du globe. J'ai bien peur que Denver lui-même ne succombe à la chaleur...

Dr Chewbacca a dit…

Non Denver n'est pas mort. Pas plus que Brenda en tout cas.

Related Posts with Thumbnails