21 mai 2009

Le festival de Cannes

C'est chiant.

10 commentaires:

munky a dit…

Oulah! ça balance là... Merci de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas!

Marie B. a dit…

Chewbacca, tu exagères je trouve : y'avait Johnny Hallyday cette année.
Et puis ce n'est rien comparé à ce qui nous attend (Roland Garros, le tour de France etc).

Der Nelgier a dit…

Tu rigoles, cette année y a Panique au village. Sinon plus que chiant, c'est risible de voir des Tarantino ou Almodovar porté en triomphe alors qu'ils tournent en rond depuis 10 ans.

Sinon, y a un truc magique pour échapper à tout ça : ne pas regarder la télé. Oui, ça bouscule les habitudes de certains mais c'est plutôt sympa et c'est inimaginable le temps qu'on récupére pour lire des trucs, jouer au jeux vidéo, aller au cinéma, aller faire un tour dans un parc, travailler sa basse... bref faire des activités qu'on choisit de bout en bout et pas un machin qu'on subit par habitude.

Choucroute a dit…

Je connais des gens qui se sont établi un planning de télé. Ça fait très TRÈS peur. Se faire dicter son emploi du temps par une grille de programmes, ça en devient tout simplement flippant.

Monsieur Caca a dit…

Regarder la télé n'est pas plus idiot que passer son temps sur internet ou même que lire un livre.

Tout les médias sont des impositions de points de vues.

On a seulement l'impression que lire un livre est plus culturel car cela demande un effort et rends l'activité moins passive que le visionnage de la télévision.

En plus lire un livre ça ne veut rien dire en soit, des tonnes et des tonnes de livres sont vides de sens et de toutes façons tout les livres sont nombrilistes.

Bref le mieux à faire c'est encore de dormir.

Dr Chewbacca a dit…

Parfois à la télé y a des trucs bien, ou marrants, ou les deux à la fois (exemple: un documentaire sur Hitler). Faut pas exagérer.

Et de toutes façons ne pas regarder la télé n'est pas suffisant pour échapper à la propagande du festival de Cannes. Tu vas dans la rue tu vois le festival de Cannes sur les couvertures des magazines des kiosques à journaux, ou sur les affiches de films sur les colonnes Morris. Tu vas sur n'importe quel site d'actus sur internet on te parle du festival de Cannes.

Bref, c'est chiant.

Choucroute a dit…

J'ai pas dit que la télé c'était de la merde, mais ce que je déteste c'est l'obligation de suivre ses horaires pour voir ce qu'on veut. Et si on veut des trucs intéressants, un peu originaux ou des films en VO, en général c'est pas avant 23h15 environ (exception faite d'Arte qui parfois donne presque envie de regarder plus la télé, notamment avec des programmes courts super bien faits ou même drôles comme Karambolage).

Internet ou un livre, par contre, ne m'ont encore jamais imposé de les consulter à une certaine heure.

Dr Chewbacca a dit…

Oui, effectivement les horaires imposés c'est chiant, mais rien n'interdit d'enregistrer pour regarder quand on veut.

Der Nelgier a dit…

En même temps j'ai cité un paquet de truc qui n'ont pas forcément une réputation de valeur culturelle ajoutée monstrueuse auprès de monsieur tout le monde (les jeux vidéo) voire par du tout (aller marcher).

Un livre pour moi c'est aussi bien du Voltaire qu'un Dr Slump... Le truc qui me met mal à l'aise c'est quand je vois pas mal de gens autour de moi allumer la télé par habitude faire le tour des chaînes pour voir qu'il n'y a rien puis râler parce que les programmes ne leur conviennent pas (mais regarder quand même). Il me semble que l'occidental moyen a assez d'activités de loisir à sa portée pour ne pas à râler parce qu'il n'y a rien qui l'intéresse à la télé. Après qu'on soit intéressé par un programme particulier puis qu'on soit déçu sur la qualité du programme, je peux le comprendre. De là à dire qu'on nous impose de la merde, faut pas déconner. Si personne ne regardait cette merde, elle aurait disparu depuis longtemps. Si les gens ne regardait que des Opéra à la télé, TF1 serait le plus gros producteur d'opéra d'Europe (l'exemple est choisi volontairement parce qu'improbable, aucun vénération particulière pour l'opéra).

Cannes, si j'avais pas pris la peine de m'y intéresser un peu cette année (Panique au village, un nouveau Terry Gilliam, un Ken Loach qui pour une fois pourrait être marrant), je me serais même pas rendu compte que ça avait lieu. Un interligne sur le site d'info ou une minute à la radio (que je n'écoute quasi plus, justement parce que l'offre proposée m'intéresse de moins en moins), c'est pas le truc le plus pénible qui soit. Si on prend les site d'info, la quantité de dépêches mises en avant alors qu'elles tiennent juste de l'anecdote me fait beaucoup plus chier vu que c'est tout le temps (Cannes ça dure 10 jours), sans compter que pour les quotidiens belges, un site internet d'info = recopier les dépêche belga et AFP (et là c'est nul, y a aucun traitement de l'info qui est un peu ce qui m'intéresse(ait) sur les sites de presse). En même temps la presse belge j'ai laissé tomber, ça cause que de querelles politique digne de la maternelle et les site de presse français sont tellement franco-français qu'on se demande si pour eux il existe quelque chose au delà de vos frontières (à part Saint Obama).

Tout ça pour dire, Cannes en soi c'est effectivement nase la plupart du temps, mais je m'en tape un peu de ce qui s'y passe. Ça fait un certain temps que je vois Cannes comme l'occasion pour certains de se faire connaitre (Eldorado l'an passé, Panique au Village cette année, C'est arrivé près de chez vous il y a bien longtemps...). Le palmarès n'a aucun intérêt.
Par contre les hordes de beaufs qui vont envahir Liège demain pour l'ultime match du championnat de foot ça va bien me pourrir ma journée (et ma nuit surtout).

fluff a dit…

le festival de yes we cannes

Related Posts with Thumbnails