3 nov. 2010

Le futur de 1962

Visions du futur dans un livre paru en 1962. NB : en 1962, le futur c'est 1975.

1975: And the Changes To Come
La machine à traduire
Le texte en russe (au hasard) est tapé sur une machine à écrire, qui crée une carte perforée, qui est ensuite insérée dans une machine pour être traduite. Oui, en 1962 on pouvait imaginer un ordinateur multilingue, mais pas un clavier qui permet d'entrer directement du texte dans l'ordinateur : il faut impérativement passer par une carte perforée.

1975: And the Changes To Come
Le moteur de recherche
Dans le futur, il y aura tellement de nouvelles publications créées chaque minute qu'il sera impossible de tout référencer sur papier. Les bibliothèques utiliseront des ordinateurs pour cataloguer les ouvrages et revues.

1975: And the Changes To Come
Le scanner avec reconnaissance de caractères
Comme on n'a pas encore inventé les fichiers informatiques, les documents de texte lus par la machine sont convertis en cartes perforées, qui peuvent ensuite être lues par des imprimantes pour ressortir le texte original. Quelle prise de tête.

1975: And the Changes To Come
L'apprentissage assisté par ordinateur
Le boîtier contient des cartes avec des questions. Tu réponds bien, la carte suivante s'affiche. Tu réponds mal, tu réessaies jusqu'à ce que tu trouves. Attention, système de flicage intégré : ton score est visible par le prof, qui peut donc facilement repérer les gros nuls qui comprennent rien et leur balancer des brosses à tableau en pleine tête (note : les brosses à tableau sont les modèles de 1962, bien massifs, pour un impact de puissance maximale).

1975: And the Changes To Come
La cuisine de 1975
Lave-vaisselle à ultra-sons, combo réfrigérateur-four, cuisinière électronique, nourriture traitée au rayonnement nucléaire...Voir la suite pour plus de détails sur ces merveilles.

1975: And the Changes To Come
Zoom sur le lave-vaisselle à ultra-sons
Le principe : l'eau est énergisée à l'aide d'ondes sonores à haute fréquence, ce qui lui permet de récurer sans frotter, détacher les matières brûlées, et laver beaucoup plus rapidement qu'avec n'importe quel autre lave-vaisselle. Note : à partir de 1985, cette technique sera également utilisée dans les machines à laver le linge.

1975: And the Changes To Come
Le combo frigo-four
Les repas sont préparés à l'avance pour plusieurs jours et placés dans des compartiments individuels réfrigérés. Chaque compartiment est relié à un bouton de commande qui permet de lancer la cuisson du repas, qui sort automatiquement de l'autre côté de l'engin une fois prêt.

1975: And the Changes To Come
Bacon sous aluminium
Le but du jeu : ne plus avoir besoin d'ustensiles de cuisine pour faire griller du bacon. La solution : du bacon préfrit, emballé sous aluminium hermétique pour pouvoir être réchauffé directement au grille-pain ou au four.

1975: And the Changes To Come
Ordinateur multimédia (sauf qu'à l'époque ça s'appelle une télé)
Le modèle de gauche est pour la femme au foyer : vidéosurveillance des enfants, vue sur la porte d'entrée, programmes télé (en couleur). Le modèle de gauche est pour le commercial dynamique et moderne : lecteur de cassettes audio-vidéo, projection de présentations commerciales, dictaphone.

1975: And the Changes To Come
La télévision internationale
Non, ce n'est pas un tableau noir déguisé avec deux bouts de carton et de fausses horloges. C'est un poste de télévision ultra-moderne de seulement 3 pouces d'épaisseur, capable de recevoir des signaux transmis par satellites depuis les 4 coins du globe. Même que la carte du monde en haut à gauche affiche le pays d'origine des images à l'aide d'un point lumineux.

1975: And the Changes To Come
La maison de plage
Entièrement construite en verre et en aluminium : idéale pour rester au frais en plein soleil.


1975: And the Changes To Come
Conservation radioactive des aliments
En irradiant les aliments, on se rend compte que leur durée de conservation augmente considérablement. On peut stocker du lait pendant des années, sans réfrigération. Note : le technicien sur la photo est mort d'un cancer avant que les petits pois qu'il a irradiés ne pourrissent.

> Voir la série de photos sur Flickr
> Trouvé grâce au blog Paleofuture, consacré aux futurs antérieurs

5 commentaires:

goldy-goldenfish a dit…

Concrètement, le système à ultrason est utilisé aujourd'hui pour nettoyer certain ustensile. J'ai un ami horloger qui utilise une telle machine (mais c'est assez petit, c'est fait pour nettoyer de petits objets).

Mais sinon, c'est vrai que c'est assez surprenant que les ingénieurs n'arrivaient pas à imaginer autre chose que la carte perforée pour transmettre des données entre machines.

munky a dit…

J'aime ton dossier, ça fait franchement rêver.

Vincent B a dit…

J'ai vu un documentaire qui expliquait pourquoi malgré la possibilité d'utiliser les bandes magnétiques dès 1950, les cartes perforées sont restées un moment utilisées. Il y avait un certain nombre de sociétés qui avaient des machines de tri électro-mécaniques basées sur les cartes perforées (cf. IBM et les nazis). Et donc quand le géant IBM s'est lancé dans l'aventure de l'électronique, ils ont vendus des machines compatibles avec leur ancien système (ça rassurait le client de ne pas jeter tout l'ancien matos d'un coup et de ne pas avoir à tout saisir sur bandes avant de commencer). Les concurrents avant-gardistes se sont cassé les dents.

Dr Chewbacca a dit…

Ce qui est surprenant n'est pas vraiment le fait que les cartes perforées étaient très utilisées ; c'est plutôt le fait que les visionnaires de l'époque imaginent des trucs ultra-sophistiqués qui n'existent d'ailleurs pas encore vraiment de nos jours (le traducteur automatique par exemple : même en 2010 il reste encore pas mal de boulot...), tout en se montrant incapables d'imaginer autre chose que les cartes perforées pour stocker et transférer des données informatiques.

Choucroute a dit…

Dans une nouvelle d'Asimov (dans le recueil "La Pierre Parlante" chez Librio), il y a des portails de téléportation dans toutes les maisons riches (et des portails publics pour les gros pauvres), mais les gosses trimballent quand même des cartes perforées.

Related Posts with Thumbnails