13 févr. 2007

J'aime bien quand un journaliste parle de jeux vidéo

Souvent, quand un journaliste qui n'est pas spécialisé dans les jeux vidéo parle de jeux vidéo, ça tourne autour de la violence.

Par exemple dans cet article de 01Net intitulé "Les jeux vidéo violents c'est bon pour la vue", il est question en réalité d'une étude qui démontrerait que les jeux vidéo d'action (où il y a beaucoup d'éléments à l'écran à gérer simultanément) améliorent les capacités visuelles des joueurs. Pourquoi le journaliste a-t-il cru bon de remplacer "jeu d'action" par "jeu violent" dans son titre ?

Quelques exemples de jeux d'action (c'est-à-dire où il faut réagir vite en fonction de nombreux stimuli notamment visuels, et qui correspondent donc à l'étude en question) non violents (j'entends par "non violent" : où on n'incarne pas un mec qui tue ou tabasse d'autres mecs) :
  • Tous les "rythm games" (où en plus des indices sonores il y a des indices visuelles qui s'enchaînent souvent très rapidement)
  • Tous les jeux de courses (sauf ceux où les collisions ont un rôle important, comme les jeux de stock-car : c'est beaucoup trop violent ma pauvre dame)
  • La plupart des jeux de stratégie en temps réel
  • Quelques jeux au concept original comme Trauma Center sur DS (et bientôt sur Wii)
Tiens, dans le même esprit, tant que je suis là. Dimanche soir sur M6 il y avait Zone Interdite, émission spéciale violence. Un psychanaliste était invité pour commenter la violence pendant les manifs anti-CPE de l'année dernière.

Le psychanaliste dit : "Depuis vingt ans on glorifie l'humiliation, y a qu'à regarder les émissions de télé-réalité, les jeux vidéo. Tout tourne autour de l'humiliation, il ne faut pas s'étonner que les jeunes soient violents." (c'est en gros le contenu de ses propos ; ce qui est certain à 100% il a très clairement cité la télé-réalité et les jeux vidéo comme des illustrations de l'humiliation entretenue auprès des jeunes).

Incroyable non ? Je veux bien admettre que la télé-réalité soit vue comme un système où les perdants sont humiliés parce qu'ils sont sortis du loft comme des gros losers (même s'ils sortent la tête haute, et qu'à l'extérieur tu verras c'est que du bonheur, restez comme vous êtes surtout ne changez pas, de toutes façons dans six mois on va tous se retrouver pour faire du cheval tous ensemble dans la montagne), mais les jeux vidéo, quel rapport ?

Il parle forcément des jeux multijoueurs (à moins que d'humilier une Master System en finissant Alex Kidd in Shinobi World en 3 jours ça compte), mais même là j'ai du mal à voir le rapport. C'est parce qu'il y en a qui gagnent et qu'il y a qui perdent ? Ah ouais d'accord. Un peu comme dans tous les jeux à plusieurs depuis l'invention des jeux il y a plusieurs millénaires, en fait. Un peu comme dans tous les sports.

Donc je corrige ce gros nul. "Depuis des millénaires on glorifie l'humiliation, y qu'à regarder les matchs de jokari, les jeux d'échec, les osselets. Tout tourne autour de l'humiliation, il ne faut pas s'étonner que les jeunes soient violents."

Voilà, là c'est mieux.

7 commentaires:

LE Nelge (DER Nelgier) a dit…

C'est comme internet. Sans internet, y aurait beaucoup moins de jeunes oisifs. Internet est forcément la cause, ils n'auraient pas trouvé d'activités de type glandouille sans ça.

Dr Chewbacca a dit…

Attends y a pire : y a des jeux multijoueurs sur internet. Les gens jouent plusieurs jours d'affilée puis ils se suicident avec toute leur famille.

LE Nelge (DER Nelgier) a dit…

Exactement, tous ceux qui jouent à des MMORPG 15h par jour n'avaient aucun problème avant. D'ailleurs sans les MMORPG ce serait devenus des gens cultivés, sportifs, charismatiques, bons pères de famille, responsables, travailleurs, drôles et premier prix de conservatoire en harpe.

N'utilisez pas un ordinateur ou une console de jeux, c'est le mal absolu. D'ailleurs jusqu'à leur invention, l'humanité était un endroit merveilleux avec des gens heureux qui sifflaient en travaillent et des enfant qui jouaient dans des parcs rempli de fleurs et d'oiseaux et se baignaient dans des rivières de chocolat. Malheureusement, ça n'existe plus qu'en Corée du Nord maintenant (c'est forcément pour ça que le pays est si fermé, ils ont peur d'être envahi par tous ces frustrés d'internet et des jeux vidéo).

LE Nelge (DER Nelgier) a dit…

Le pire ce sont les gens qui font connaissance via internet, c'est tous des détraqués et en plus je ne vois pas comment ils pourraient devenir des super potes et faire des trucs ensembles (comme un groupe le plus talentueux du monde).

C'est tellement plus constructif d'aller passer ses vendredis et dimanches à boire et tellement naturel de devenir ami avec un type uniquement parce qu'on est voisins ou qu'on fait les même études.

Choucroute a dit…

Oui, j'irais même plus loin : quand on regarde, on se rend compte que les gens qui ont les mêmes goûts et les mêmes affinités ont été stratégiquement regroupés dans les mêmes villes ou régions, au pire. C'est la nature qui a voulu ça. Comme ça, ils se sentent systématiquement à l'aise au milieu des personnes de leur âge.

LE Nelge (DER Nelgier) a dit…

J'ai confondu dimanche et samedi, sans doute parce que j'étais saoul après la fête chez mon voisin

Dr Chewbacca a dit…

PS : article sur cette histoire de jeux vidéo qui améliorent la vue, sur InternetActu

Related Posts with Thumbnails