23 sept. 2009

Les jouets du futur, par la chaîne publique TF1



Ca se passe en 1980, et TF1 (alors chaîne publique) dénonce les méfaits des chaînes privées qui aux Etats-Unis ou au Japon, diffusent des dessins animés dans l'unique but de vendre des jouets. Un scandale.

Saviez-vous que Go Nagai (créateur de Goldorak) et Fujiko Fujio (créateurs de Doraemon) étaient en fait des suppôts de l'industrie diabolique du jouet ?

Bravo à Munky qui a déniché cette pépite sur le site de l'INA et qui gagne une vidéo de geeks du passé.

11 commentaires:

munky a dit…

Florence SCHAAL, une journaliste qui lutte chaque jour pour faire éclater la vérité :
http://www.melty.fr/florence-schaal-w-279.html

munky a dit…

Merci pour le cadeau c'est trop beau!

Dr Chewbacca a dit…

C'est dingue ça, Florence Schaal a été licenciée pour faute grave pour avoir annoncé en 2008 la mort d'un enfant disparu qui n'était en fait pas mort.

Normalement c'est en 1980 qu'elle aurait dû être licenciée, après avoir dit "Durameon" au lieu de "Doraemon" (cf. la vidéo des jeux du futur).

A mon avis, cette histoire d'enfant mort-vivant est surtout un prétexte trouvé par TF1 pour régler ses comptes avec celle qui, 28 ans plus tôt, avait craché sur les chaînes privées.

Choucroute a dit…

"Mais qu'en sera-t-il si nous avons un jour des chaînes privées ?!"

Tout est là. C'est fantastique à quel point les journalistes sont des visionnaires et pas du tout des gros rétrogrades impossibles de se projeter dans le futur.

Par contre, c'est facile de se moquer, mais il y a effectivement des gens qui arrivent à avoir des prédictions assez balèzes sur ce que sera le futur.

Choucroute a dit…

"Incapables" et pas "impossibles".

D'un autre côté quand on pense que les technologies d'aujourd'hui = satan, ça paraît encore plus dur d'imaginer celles de demain.

Walex a dit…

Ce reportage est vraiment des plus passionnants ! Terrifiant, ce jour apocalyptique arrivera-t-il vraiment ?

Walex a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Walex a dit…

Ce genre d'histoires me rappelle un peu le reportage d'il y a quelques années sur France 2 où ils avaient affirmé que des japonais s'étaient suicidés à cause du retard de la sortie du dernier jeu de la série Dead or alive :
http://www.dailymotion.com/video/x65ud3_france-2-desinformation-japon-et-le_news
... en reprenant au premier degré une vanne sur le forum de XBox Mag: "Dead Or Alive Ultimate est repoussée au Japon. La nouvelle a provoqué un drame au pays du soleil levant : 147 otakus se sont suicidés en gobant des poches de silicone pour protester contre ce report de la part de Tecmo"

Plus de détails sur l'histoire :
http://xbox-mag.net/Affaire-France-2---Liberation__6572.html

Voilà voilà... dis, j'peux moi aussi avoir ma vidéo de geek du passé ? =D

LE Nelge a dit…

Ce que j'aime beaucoup c'est l'aspect refus d'évolution.

On a une tradition, on la suit point à la ligne, peu importe que la symbolique soit passée à la trappe depuis des années. C'est bien la raison qui fait que je hais le folklore et cette manie de dire qu'un truc moderne tue notre culture. Et la renaissance elle a pas fait passé l'art du moyen-âge comme primaire peut-être ? Bande de branleurs immobilistes et autosatisfaits va.

On peut aussi appliquer ça à la bouffe. Nos aïeux mangeaient n'importe quoi et utilisaient du lisier ou du purin de façon inconsidérées, mais c'était trop cool, les pesticide et les engrais chimqie, ça ne s'inscrit absolument pas dans la continuité de tout ça.
Cuire un truc au micro onde, putain, mais c'est horrible ! Ça peut être que moins bon q'un truc qu'on laisse bruler sur un poelle dans une marmite rincée en vitesse. Oulala le lait pasteurisée, quelle invasion démoniaque. Avant c'était vachement meilleur quand les mouche trainaient autour de la charcuterie et qu'on dormait avec les poules.

Putain, pourquoi est-ce que dès qu'il y a la notion tradition je deviens incontrôlable ?

Dr Chewbacca a dit…

Le micro-onde c'est cancérigène. C'est prouvé.

LE Nelge a dit…

C'est à cause du peer to peer.

Related Posts with Thumbnails